L'improvisation nous vient de nos amis Québécois.... En effet,

Le match d'improvisation théâtrale a été créé en 1977 au Québec, via le Théâtre Expérimental de Montréal, par Robert Gravel, qui avec plusieurs comédiens et amis posa les règles du match d'improvisation. Le format de compétition fut décrié par les comédiens mais applaudi par le public. Bien accueilli, de nombreuses écoles (primaires et Lycées) ont leurs propres équipes et des championnats sont alors créés. Dans le reste de la francophonie mais pas uniquement, le format s'est alors répandu.


Le spectacle d'improvisation :

Le spectacle d'improvisation est une création théâtrale sans texte pré-écrit, sans répétitions de la part des comédiens (ce qui n'exclut pas un travail régulier lors d’entraînements pour affûter son corps et son esprit).

Ce genre existe depuis des siècles puisque les tragédies grecques elles-mêmes n'avaient qu'une trame d'histoire et des personnages les textes joués étant alors improvisés par chaque troupe qui le jouaient (tradition orale de la transmission qui forcément induit une part de liberté dans le jeu) puis on la retrouve dans la Commedia dell'arte où, là aussi, seules les histoires existent ainsi que les personnages mais pas de textes en tant que tels.

L'improvisation en tant que technique théâtrale mais surtout en tant que spectacle est de plus en plus répandue. Elle tend à être considérée comme une discipline à part entière.


Un spectacle d'improvisation peut revêtir plusieurs formes,

 

Match d'impro (forme la plus réputée)

Deux équipes composées chacune de 7 personnes (3 joueurs, 3 joueuses et un coach) s'affrontent dans une mini patinoire de hockey (environ 5 m sur 6 m) en bois, dans une tenue réglementaire (à savoir pantalon de sport noir ou jogging noir, T-shirt, baskets et maillot ou dossard numéroté). Le match est présenté et animé par un maître de cérémonie dit MC (prononcez èmecé à la française en hommage au caractère francophone québécois). Un musicien, à la base réplique fidèle des organistes des arénas d'Amérique, joue pour chauffer la salle, remplir les temps morts ou ponctuer les moments forts et quelquefois intervenir dans certaines improvisations. Un arbitre et deux arbitres assistants se chargent de faire respecter les règles et de comptabiliser les scores. Ils portent des tenues d'arbitres de hockey.

 

Café-Théâtre

De nombreux café théâtres proposent aujourd'hui des spectacles improvisés dans leur programmation, la discipline s'étant popularisée.

À lyon a même été créé le premier théâtre de France dédié à L'Improvisation. Ouvert en octobre 2014, "l'Improvidence" propose tous les jours des spectacles improvisés de tous types ainsi que des formations à l’improvisation théâtrale.

 

Le Deus ex Machina

En 2000, des comédiens québécois provenant de ligues d'Impro de Montréal et de Ste Hyacinthe ont ramené, dans leurs bagages, une nouvelle forme de spectacle d'improvisation : le Deus ex Machina.

L'idée est simple : jouer, à partir de deux mots tirés au hasard par le public, deux improvisations différentes de 45 minutes chacune. Pour faciliter l'exercice, un présentateur en coulisse peut à tout moment intervenir dans l'histoire, la stopper ou lui donner une autre direction en donnant des indications aux comédiens présents sur scène : faire, en quelque sorte, de la mise en scène en direct...

La première mouture française de ce spectacle a été présentée à Rennes avec une équipe franco-québécoise, sans musicien ni régisseur lumière, avec quelques accessoires et un livre de poche pour tirer un mot au hasard.

 

Le Catch - impro (variante très apprécié chez MEFISTO)

La compagnie Inédit Théâtre à Strasbourg a créé en 1999 avec l'aide de la compagnie Tadam de Bruxelles un des concepts le plus joué aujourd'hui en France: le « Catch-impro ». Le catch-impro a franchi les frontières de l’hexagone pour s’envoler en Suisse, en Belgique et au Québec.

Le déroulement du spectacle : après une entrée tonitruante et spectaculaire des 2 duos de catcheurs, l’arbitre est maître du jeu. À partir des sujets écrits par les spectateurs, il imposera ses contraintes aux catcheurs et ne leur laissera aucun répit en passant d’une catégorie de jeu à une autre radicalement différente (chanson, personnages multiples ou langues étrangères ne sont que quelques exemples de l’imagination débordante de l’arbitre).

MEFISTO profite d'ailleurs de cette rubrique pour rendre hommage à Didier qui nous a accueilli à l'INFRARED pour des "Afterworks" endiablés

 

 

Source principale: wikipédia